Concurrence du Championnat du monde de football oblige : le dîner de Noël de la Chambre, déjà habituellement situé au moment de la Saint-Nicolas, devance encore un peu plus la période des Fêtes cette année, puisque célébrées le 14 novembre.

Cette réunion, avec son format inhabituel, est pourtant comme un cadeau de Noël avec son scénario en trois temps : placée sous les auspices du Festival suisse de films documentaires Visions du Réel, cette soirée offre d’abord aux participants l’occasion d’assister à la projection du film “Fuku Nashi” de la cinéaste helvético-japonaise Julie Sando, film qui a remporté, lors du festival 2022, la compétition nationale dédiée aux longs et moyens métrages produits ou coproduits en Suisse.

La deuxième séquence se situe dans un foyer de Flagey avec un moment de cocktail convivial pour discuter de l’interprétation à donner de ce film intimiste au contenu riche et subtil. Le troisième acte se joue à l’étage avec un dîner-conférence qui voit s’exprimer, puis dialoguer Emilie Bujès, la directrice du Festival et Julie Sando, la réalisatrice.

Quelques mots sur le film d’abord. Son thème semble tout simple : après une longue absence, Yukie, dont le “rôle” est interprété par Julie Sando, revient dans la maison de sa grand-mère Shigeko au Japon.

Le moyen métrage - dont les prises de vue s’étalent sur plusieurs séjours répartis sur sept années - évoque cette reprise de contacts et les différents moments de vie quotidienne où les liens familiaux et civilisationnels se retissent entre deux êtres dont les parcours sont très différents, mais ont aussi des racines communes.

Le récit, à mi-chemin entre le documentaire et la fiction, tourne autour du métissage, des questions identitaires, de la quête d’appartenance à une culture ou à une autre. Le rejet du racisme et le féminisme ne sont jamais loin.

Quant à la musique, d’inspiration japonisante, elle participe à donner rythme et profondeur à cette quête de sens.

Lors du dîner, Emilie Bujès explique la vocation du festival Visions du Réel : se consacrer à des films où le réel est au centre du discours, à la différence des films de fiction. Des films qui témoignent de l’évolution et de la diversité de notre monde. Des films dont la qualité et le contenu méritent d’avoir une diffusion dans le circuit commercial.

Après la période du covid, l’édition 2022 est revenue au présentiel, proposant près de 160 films à découvrir, avec en invité d’honneur le maître italien Marco Bellocchio : une dizaine de ses films ont été montrés et il a assuré une masterclass.

Investissant une dizaine de salles moyennes à Nyon et environs, au fil des années, Vision du Réel est devenu un des 4 principaux festivals du film documentaire.

Il attire quelque 60.000 visiteurs... et nous donne rendez-vous pour son édition 2023 du 21 au 30 avril prochains.

 

Cocktail d’été

Wednesday 12 June 2024

au Château de la Hulpe

...